Curés et vicaires de Rolampont

EPOQUE NOM OBSERVATIONS
1088 Gérard dit prêtre de Rolampont, témoin d'une charte de l'évêque Robert
ca. 1250 Dominique dit prêtre de Rolampont
1331 Jean curé
ca. 1350 (?) Serve ou Pierre curé à une époque inconnue, fonde son anniversaire en la chapelle du cloître
1408 Jean de Vauconcourt chanoine de Langres en 1412, chapelain de Sainte-Barbe à Saint-Mammès
1442 Jean Girard  
1489 Jean Marniset chanoine de Fouvent, puis curé d'Ormancey
1489 et 1508 Jean Parisot chanoine de Fouvent et ex-curé d'Ormancey
1514 et 1523 Jean Roussat chanoine de Langres
1550 à 1555 Claude Louis chanoine de Saint-mammès, official de Langres, fut aussi curé de Mandres, de Buxières-les-Clefmont et de Voisines
1555 et 1587 Jean Thomas du diocèse de Châlons-sur-Marne, fut nommé chanoine de Langres en 1563, mais sans effet
1560 Pierre Rousselot vicaire
1596 à 1600 Nicolas Jehannot
(le jeune)
ex-curé de Longvic, curé de Rolampont jusqu'à son décès
1600 Claude Simony chanoine de Langres où il résigne
1600 à 1601 Nicolas Bréjard
(le jeune)
résigne à Rolampont, puis curé de Bourguignons (Aube)
1601 à ca. 1605 Nicolas Bréjard (l'ancien) chanoine de Langres, puis curé de Bourguignons (Aube)
ca. 1605 à 1615 Pierre Levasseur
résigne à Rolampont, puis chanoine de Langres. Exigeant le dime à titre de novales, il fait saisir les biens de quelques habitants de Rolampont. Les chanoines de Langres prennent fait et cause. La sentence des requêtes du Palais, du 21 avril 1608 maintient le Chapitre en la possession des dimes novales du village et paroisse de Rolampont, à l'exception de celles qui se lèvent ès climats & cantons où ledit Pierre le Vasseur prend la moitié ès dixmes anciennes avec lesdits du Chapitre, ès lesquels climats, le Chapitre & ledit le Vasseur jouiront par égale portion. L'arrêt du Parlement de Paris, rendu le 7 mars 1609, tranchera définitivement sur les prétentions du curé Levasseur en lui accordant l'intégralité des novales : maintient & garde le curé en la possession de lever & percevoir toutes les dixmes novales des fruits croissans en la paroisse de Rolampont, de nouveau essartés & mis en labour depuis 30 ans ou environ
1615 à 1616 Jean Martin ex-chanoine de Langres, curé de Rolampont jusqu'à son décès. Ensuite la cure est unie au chapitre
1619 Nicolas Drouot vicaire amovible
1619 à 1620 Etienne de Nancy vicaire amovible, ex-vicaire de Leffonds-en-Montagne, puis curé de Neuilly-l'Evêque
1620 à 1631 Nicolas Bertrand vicaire amovible, ex-vicaire de Coiffy-le-Haut, puis curé de Noyers-en-Bassigny
1631 à 1632 Pierre Fourcault vicaire amovible, puis curé de Lannes
1632 à 1634 Didier Aubert vicaire amovible
1636 et 1637 Joseph Poinsot vicaire amovible
1637 à 1638 Salomon Levasseur vicaire amovible, puis prébendier de Langres en 1644
1638 à 1646 Jean Chauchard vicaire amovible, ordonné prêtre ca. 1630, peut-être né à Langres, aussi curé de Colombey-les-Choiseul depuis 1640
1646 à 1647 Jean Vincent vicaire amovible
1647 à 1648 Nicolas Desgrez vicaire amovible, ordonné prêtre ca. 1640, puis vicaire de Jorquenay
1649 à 1651 Pierre Bocquin vicaire amovible, chanoine de Langres
1651 à 1654 Laurent Huguenin vicaire amovible, puis curé de Germainvilliers
1654 à 1655 Claude Noirot vicaire amovible, né à Gray, au diocèse de Besançon, puis vicaire de Louvières
1655 à 1656 Jean Poisot vicaire amovible, ex-curé de Ville-Dieu
1656 Georges Boillet vicaire amovible
1657 à 1664 Nicolas Prudent vicaire amovible, ordonné prêtre ca. 1650, puis curé de Dampierre-les-Langres
1664 Gaspard Lencluse résigne à Rolampont, vicaire perpétuel, comme les suivants, appelés plus communément curés, puis chanoines de Langres
1664 à 1674 Blaise Amyot vicaire perpétuel, a érigé en 1670 le Rosaire dans la paroisse. Décédé à Rolampont
1673 à 1707 Jean Jacquinot

La stèle de Jean Jacquinot

né près de Langres aux Franchises, ex-vicaire de Saint-Martin-lès-Langres, d'abord vicaire amovible en 1673, puis vicaire perpétuel, ou curé, en 1674 jusqu'à sa mort le 17 mai 1707 à l'âge de 64 ans. Inhumé à Rolampont le 18 mai 1707. Bienfaiteur de la paroisse, y fit plusieurs fondations, notamment d'une mission à donner tous les sept ans. Il fit bâtir à ses frais en 1675 un presbytère, à l'emplacement actuel de l'ancienne école des garçons, près de la mairie. En 1676, il fit construire la sacristie actuelle et installer une horloge au clocher. En 1683, il fit entourer le cimetière, alors autour de l'église, de murs et de portes. En 1691 il fera bâtir une maison d'école à côté de la cure qu'il lèguera à sa mort à ses paroissiens (reconstruite en 1860)
1707 à 1728 Louis Dinet vicaire perpétuel, ex-vicaire de Saint-Pierre de Langres, puis chanoine de Langres
1728 à 1749 Joseph Belgrand vicaire perpétuel. Ex-vicaire à Mirbel en 1722 & 1723. Ex-curé de Cirey-le-Château en 1723. Il s'en retira presque immédiatement, sa présence ne se trouve pas attestée par les registres paroissiaux. Ex-desservant de Rolampont, puis chanoine de Langres
1749 à 1754 Jean-François Dubois vicaire perpétuel, ex-curé de Faverolles, puis chapelain mépartiste de Saint-Martin de Langres, frère de Jean-Gérard Dubois, curé de Thivet
1754 à 1756 Jean-Baptiste Simon vicaire perpétuel, né à Damblain, ordonné prêtre en 1746, ex-vicaire et chapelain de Saint-Martin de Langres, puis curé de Dieuloire au diocèse de Toul
1757 à 1788 Claude Guillaume

Un plan de 1756 !

vicaire perpétuel, ex-vicaire de Sarcicourt, ex-desservant de Rolampont, y résigne pour 2 000 livres de pension, y meurt en 1796. Cette pension considérable, formant le tiers des revenus du bénéfice, indique suffisamment qu'à cette époque la cure de Rolampont n'était plus à portion congrue. Le procès intenté au Chapitre de Langres par Claude Guillaume en 1760 montre que les chanoines de Langres ne voulaient pas se dessaisir des fruits de la cure, se considérant comme curés primitifs. Une sentence contraire sera rendue, le 6 février 1770, en faveur du curé Guillaume. L'arrêt du Parlement de Paris, sur requête civile, du 3 août 1773 déboutera définitivement le Chapitre de Langres de ses prétentions et confirmera l'arrêt de 1770. Claude Guillaume fut le constructeur de l'église paroissiale et le fondateur de l'ensemble artisanal de Belles-Ondes. Vicaires : de 1765 à 1768, Nicolas Michelin, né à Nogent-le-Roi en 1741, prêtre en 1764, décédé et inhumé à Rolampont le 27 février 1768 ; 1773, Jean-Baptiste-Bernard Guyot, né à Neuville-sur-Seine, ordonné prêtre en 1773, puis vicaire de Louvières ; 1776 à 1780, Gaspard Lièvre, langrois, ordonné prêtre ca. 1774 ; 1785 à 1789, Nicolas Blanchard, né à Peigney en 1756, prêtre en 1783, ex-vicaire de Colombey-les-deux-Eglises, puis vicaire de Vireaux
1788 à 1807 Nicolas Varinot curé, ex-curé de Pacy, fidèle, déporté et prisonnier sous la Révolution, puis curé de Brevoines
1791 à 1793 Nicolas Fort curé assermenté, élu par le corps électoral, réunit à la Cathédrale de Langres les 12 et 13 juin 1791, par 53 voix sur 58. Le curé Varinot ayant mis une restriction à son serment était exclu. Ex-vicaire de Lavernoy, puis officier public de la commune, ensuite curé de Sarrey
1807 à 1808 Pierre Forgeot curé, d'abord vicaire de Rolampont en 1791, ex-professeur du séminaire, fidèle et déporté, curé de Brevoines de 1803 à 1807, curé-doyen de Voisey après 1808
1808 à 1838 François Girault ex-curé d'Arbigny, meurt à Rolampont en 1838 où il est inhumé
1838 à 1869 Jacques Edme Roblin ex-curé de Rimaucourt, retiré en 1869
1869 à 1887 Jean Girardot né le 16 novembre 1816 à Perrogney, Haute-Marne, fils de Nicolas Girardot et Catherine Desrosiers, ex-curé d'Ageville, décédé le 5 mars 1887 à 14 h 30 à la cure de Rolampont. Il sera inhumé au cimetière de Rolampont
*** *** François Jacquinot ancien curé de Doulevant. Inhumé à Rolampont en 1872
1893 à 1898 Charles Vauthier Né à Chaumont le 30 août 1856, prêtre le 11 juin 1881, vicaire de Notre-Dame le 1er juillet 1881, curé de Rolampont le 5 novembre 1893, curé doyen de Saint-Blin le 1er juillet 1898. Il meurt le 8 juin 1903.
1898 à 1908 (?) Chanoine Rallet curé, ancien desservant de Vicq.

Le 26 juin 1898, le conseil municipal de Rolampont adresse à l'Evêque de Langres une protestation contre la nomination de M. l'abbé Rallet à la cure.

"Monseigneur, Les conseillers municipaux de Rolampont, réunis en mairie, sur la convocation expresse de M. Desgrés, maire, ont l'honneur de vous exposer qu'ils ont appris à titre officieux, le départ de M. Vauthier desservant de la paroisse et son remplacement par M. Rallet, ancien desservant de Vicq. La principale cause de la renommée de leur commune vient du bon accord qui règne entre les habitants, accord que pour tout au monde, l'autorité ne doit ni ne veut laisser troubler.
Or, il est de notoriété publique que M. Rallet a mis la discorde, pour ne pas dire bien plus, dans les deux paroisses qu'il a eues à desservir, et où l'on se souviendra longtemps encore de ses tracasseries, toutes choses, du reste, que l'autorité diocésaine sait mieux que personne.
Comme le passé est le plus sûr garant de l'avenir, tous estiment sans présomption exagérée que M. Rallet n'est point le desservant qu'il faut à Rolampont et demandent qu'il plaise à Monseigneur l'Evêque de donner à M. Vauthier tout autre successeur.
Ils ont l'honneur d'être, de Monseigneur, les biens dévoués serviteurs."

Lors de la séance du 3 juillet 1898, l'unanimité des onze conseillers municipaux présents regrette que malgré la protestation nettement motivée du conseil municipal, la nomination de M. l'abbé Rallet à la cure de Rolampont ait été maintenue. Néanmoins, soucieux de maintenir dans la commune l'esprit de conciliation et de tolérance dont les habitants ont fait preuve jusqu'à ce jour, elle ne s'occupera pas du prêtre s'il sait se maintenir uniquement dans l'exercice de ses fonctions religieuses, mais elle protestera énergiquement si, de son propre chef, ou obéissant à un certain mot d'ordre, il devenait un chef de parti pour les personnes qui par leur attitude ou leurs dénonciations ont provoqué le départ d'un prêtre généralement estimé.

1908 à 1927 Emmanuel Gousset Jean-Baptiste Clément Emmanuel Gousset, fils d'Eugène Gousset et de Marie Reine Mille est né le 18 décembre 1874 à Piépape (52), canton de Longeau. Il dessert les paroisses de Rolampont, Lannes et Chanoy. Le 5 février 1919 il rejoint sa paroisse après 4 ans et demi d'absence. Affecté pendant la guerre successivement à la 24e, 7e, 13e et 5e section d'infirmiers. A fait son service dans la 7e Armée (Alsace), la 1re (Belgique), le 4e (Armée de Gouraud), remplacé pendant son absence par MM. Lamy, curé de Rivières, Lieffroy, curé de Gurgy (Yonne) et Clerc, curé de Hûmes. De 1919 à 1925, il publie dans le bulletin paroissial de Rolampont, Lannes et Chanoy, les notices bibliographiques des soldats de Rolampont morts pour la France. Il décède à Rolampont le 21 décembre 1927 à 4 heures.
1928 à 1938 Louis Viardot curé et chapelain, Louis Gabriel Viardot fils d'Etienne Viardot et Marie Ruotte est né le 10 décembre 1873 à Bussières-les-Belmont, Haute-Marne. Il décède le 23 janvier 1938 à 5 h 45 dans son domicile de Rolampont
1938 à 1951 Justin Moussus Justin Marie Pierre Moussus, fils d'Auguste Moussus et Marie Moissonnier est né le 1er juin 1886 à Langres, Haute-Marne. Il décède le 29 décembre 1951 à 20 h 20 en son domicile de Rolampont.
1952 à 1972 Joseph Bour né le 2 décembre 1912 à Chalindrey, ordonné prêtre le 29 juin 1936 à Langres. Il est nommé vicaire de Wassy le 18 juillet 1936, curé de Neuilly-sur-Suize, curé de Villiers-le-Sec le 1er octobre 1937, curé d'Euffigneix et Buxières-les-Villiers en 1938. Il est nommé à Rolampont le 1er mars 1952. Il prend en charge le secteur de Marcilly en 1972. Fidei Donum en 1983 au diocèse de Daloa, Côte-d'Ivoire, y décède le 18 mai 1997. Le 5 avril 1998, un monument rappelant sa présence est inauguré à Rolampont, sur la place de l'église, près du mur du cimetière. En hommage, une part essentielle de ses écrits est rééditée en un volume (réédition des articles parus dans L' écho du Val-de-Gris, bulletin paroissial du Doyenné de Neuilly-l'Evêque)
1972 à 1980 Luc Gauthier Ordonné prêtre le 20 juillet 1952 à Langres. Vicaire de Chalindrey en 1953. Curé de Colmier-le-Haut en 1955. Curé de Marcilly en 1962, de Montlandon en 1966. Curé de Rolampont en 1972, il sera ensuite nommé à Auberive en 1980, puis à Longeau en 1987
1980 à 1983 Yves Dupuy curé
1983 à 1999 François Joseph Jean-Marie Depraz curé, ordonné prêtre en septembre 1944, ex-vicaire de Joinville, ex-vicaire de Fayl-Billot, ex-curé de Heuilley-le-Grand de 1949 à 1966, ex-curé de Fayl-Billot de 1966 à 1983, prend en charge le secteur de Saint-Ciergues au décès de l'abbé Aubry. L'ensemble paroissial est composé de 17 villages regroupés en mars 1999 dans la nouvelle paroisse Notre-Dame-de-l'Annonciation. Fils de Joseph Marie Depraz et d'Angèle Lamare. Né le 27 mai 1920 à Langres, il y décèdera, le 5 mai 2013. Il vécut jusqu'à ses derniers jours au presbytère de Rolampont où ses obsèques furent célébrées, le 8 mai 2013, à 15 heures. Il sera inhumé, le 10 mai 2013 au cimetière de Langres
1999 à 2001 Daniel Cousin prêtre accompagnateur de la paroisse Notre-Dame-de-l'Annonciation de novembre 1999 à septembre 2001. Né le 9 mars 1965, à Chaumont, Haute-Marne. Ordonné prêtre du diocèse de Langres en 1994. Aumônier de l'Hospitalité. Curé de Joinville. Doyen du doyenné de Nogent et curé des paroisses Saint-Germain l'Auxerrois et Saint-Eloi. Nommé curé-doyen de Chaumont, en septembre 2016. Il meurt, dans un accident de voiture, le 10 octobre 2016, à l'âge de 51 ans. Ces obsèques seront célébrées, le 15 octobre 2016 à 10 heures, en l'église Notre-Dame du Rosaire de Chaumont.
2001 à 2010
Maurice Thouvenin né à Graffigny-Chemin, Haute-Marne, le 2 octobre 1934. Il étudie au petit séminaire et au grand séminaire de Châlons-sur-Marne et de Langres. Il est ordonné prêtre le 30 juin 1960 à la cathédrale de Langres. Il est affecté dans les services santé en Algérie durant son service militaire. Éducateur et professeur de musique au petit séminaire de Langres. Vicaire de  Wassy. Curé de Bourbonne-les-Bains, de Montigny, puis de Châteauvillain. Prêtre accompagnateur de la paroisse Notre-Dame-de-l'Annonciation en septembre 2001. Il meurt le 10 avril 2010. Ses obsèques seront célébrées à Rolampont, en l'église Saint-Pierre-es-Liens, le mardi 13 avril 2010
2010 à 2015
François Touvetcuré des paroisses du doyenné de Langres depuis le 29 août 2010. Vicaire général de Langres en 2014. Curé de Chaumont, Choignes et Chamarandes, en septembre 2015. Évêque de Chalons-en-Champagne, le 28 février 2016.
2015
Pascal Leseurcuré de la paroisse Notre-Dame de l'Annonciation à compter du 1er septembre 2015. Assisté par l'abbé Jacques Amouzou

Sources : Abbé Roussel, Le diocèse de Langres, histoire et statistiques, tome II, 1875 ; Mémoires de la Société des lettres, des sciences, des arts, de l'agriculture et de l'industrie de Saint-Dizier, 1882-1883, Saint-Dizier, tome 11, tome 11, 1907-1908 & Archives communales.

© 27.11.1999 - MAJ : 26/01/2017

Retour ||En savoir plus sur Rolampont || Histoire de Rolampont || Page d'accueil