UN PEU D'HISTOIRE

 

Le Pont Romain

"Pont romain" (roman) de Pré Gibère (Gibert ou Gilbert) - Pregybert - en 1766. Sur les cartes IGN ce pont est dit "Mérovingien". Il se trouve au lieu-dit de Pré-Gibert.

En fait ce pont a été construit, entre 1769 et 1771 - ou après - , d'après un devis (juillet 1764) de Claude Nicolas Ledoux , architecte de Louis XVI et célèbre auteur des salines royales d'Arc-et-Senans.

Il remplaça certainement un ouvrage provisoire plus ancien.

L’adjudication des travaux à lieu le 17 juin 1766.

Constructeurs : MM. Pierre Douette de Fouvent-le-Châtel et Maine de Langres. Le devis total s'élevait à 42 000 livres, l'adjudication des travaux eut lieu au bénéfice de M. Douette qui consentit un très grand rabais (21 672 livres).

Le 16 mars 1771 les habitants de Rollampont formulent une requête à l’encontre de Pierre Douette, architecte, demeurant à Fouvent-le-Chatel, pour la négligence et le retard que ce dernier apporte à la construction qui reste à faire.

Cette requête qui distingue d’une part les travaux de l’église et les travaux de construction du pont, informe que les ouvrages n’ont pas été faits conformément au devis et que selon l’adjudication ils auraient du être achevés pour le 1er octobre 1767.

Le 13 juin 1772 : réception des travaux du pont Prez Gibert.

27 février 1773 : conclusion sur les travaux du pont Présgibert.

1er octobre 1827. Plan et devis de travaux de réparation du Pont de "Pré Gilbert", par (?) Antoine Chaussier, architecte à Chaumont. "Démolition en entier des balustres compris le cordon en pierre de taille ainsi que le pavement de maçonnerie entre les arcades et lesdits cordons".

Ouvrage inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques (arrêté ministériel du 1er février 1929).

1977 - Des travaux de réparation sont effectués en même temps que la remise en état du chemin d'accès. L'entreprise S & R SIRI de Chalindrey est chargée pour la somme de 11 583 F de la remise en place des éléments de parapet tombés à l'eau, des reprises partielles des avant et arrière becs, ainsi que du rejointoiement des voûtes et parements au mortier de chaux.

D'autres travaux concernant la maçonnerie seront programmés à concurrence de 330 000 F et subventionnés en 1985. Ils ne seront pas entrepris.

Un projet de remise en valeur voit le jour en 1993. Il se concrétisera à l'occasion de trois chantiers de jeunes en 1994, 1996 et 1998 par le débroussaillage du pont, le dégagement des deux arcs latéraux empierrés, la suppression du gué plaqué contre la face amont du pont, la création d'une aire de pique-nique avec replantation partielle d'arbres d'essences locales, l'engazonnement des abords et la création d'aires de stationnement.

(sources Archives communales)

ICONOGRAPHIE

 

Histoire de Rolampont : la suite || L'église Saint-Pierre de Rolampont || Retour || Revenir à la page d'accueil

© 09.08.1998 - MAJ : 19/05/07